Balise (Série lettres : 2/26)

Il était obligé, il le savait. Il aurait vraiment préféré ne pas le faire. C’était bien loin d’être son activité préférée. Parmi tous les sports existants, pourquoi le professeur avait-il choisi celui-ci ? Il détestait le sport et il venait de trouver un sport qu’il détestait plus encore que le sport en général.

Une semaine auparavant, ils avaient été assis en rond dans le gymnase, fatigués mais contents que ce cours difficilement supportable pour certains soit fini, quand le prof l’avait annoncé. La semaine suivante, ils feraient course d’orientation ! Il l’avait dit avec tellement d’enthousiasme, que les élèves auraient presque pu penser que c’était le meilleur sport du monde. La plupart des élèves avaient eu l’air contents d’entendre ça, emportés par la joie du prof. Mais pas lui. Il n’était pas le meilleur en course, et il ne savait absolument pas s’orienter ne serait-ce que dans une ville, alors pourquoi se débrouillerait-il mieux en pleine forêt ? Si les deux mots composant le nom de l’activité le repoussaient, l’activité elle-même allait forcément l’anéantir.

Le jour de l’activité, le prof était tout aussi heureux. En revanche, certains des élèves, voyant la température extérieure et l’épaisseur des vêtements qu’ils avaient apportés, se sentaient étrangement moins bien que lorsque l’activité avait été annoncée par le prof. Il se réjouit de voir qu’il n’était pas le seul à trouver ce sport affreux, et ce avant même le début de la course d’orientation.

Le prof, habillé chaudement dans son blouson coloré, commença son explication. Le but était de poinçonner leur feuille et de revenir les premiers au point de départ. Le tout en courant et en se guidant à l’aide d’une carte et d’une boussole.

Il soupira. Il détestait courir, il ne savait pas lire une carte ni l’orienter, et il avait beau chercher, il ne se souvenait pas du fonctionnement d’une boussole. Ah si ! Le flèche rouge pointait vers le nord ! Il avait intérêt à se trouver une bonne équipe…Justement, le prof déclara qu’il était temps de constituer les équipes. Il les constitua d’ailleurs lui-même.

Il se retrouva avec une équipe au sein de laquelle personne ne savait lire une carte ou utiliser une boussole. Bien, bon début ! Le départ fut annoncé. Chaque équipe partit de son côté, sa précieuse carte, la boussole et la feuille à poinçonner à la main, le pas peu assuré car presque personne n’avait fait de course d’orientation avant.

Il réfléchir. Bon, le principe était plutôt simple, en fait. Il leur fallait trouver les balises sur le chemin. Mais mieux valait ne pas se perdre dans les bois…

Votre commentaire

Entrez vos coordonnées ci-dessous ou cliquez sur une icône pour vous connecter:

Logo WordPress.com

Vous commentez à l’aide de votre compte WordPress.com. Déconnexion /  Changer )

Photo Google

Vous commentez à l’aide de votre compte Google. Déconnexion /  Changer )

Image Twitter

Vous commentez à l’aide de votre compte Twitter. Déconnexion /  Changer )

Photo Facebook

Vous commentez à l’aide de votre compte Facebook. Déconnexion /  Changer )

Connexion à %s