Cinémathèque (Série lettres 2 : 3/26)

Allongé dans son lit, il se remémorait sa sortie à la cinémathèque. C’était un peu comme une bibliothèque, mais pour les films. Des projections de films anciens se produisaient à des dates déterminées, et on pouvait emprunter des films, tout comme dans une bibliothèque. L’idée d’une cinémathèque était de promouvoir ces films, de manière à ce que leurs histoires, leurs réussites, leurs réalisateurs, leurs acteurs ne tombent pas dans l’oubli. C’était dans le but de les garder en mémoire pour les générations futures.

Il avait entendu parler des cinémathèques, et, en cherchant un peu, il s’était rendu compte qu’il en existait une dans son quartier, à une ou deux rues de chez lui. Pour lui qui avait toujours aimé les vieux films, c’était une véritable aubaine. Il avait eu tôt fait de mettre ses chaussures, de prendre son manteau et de s’y rendre. Cela avait été la première fois qu’il entrait dans une cinémathèque, il s’était senti fébrile. C’était sans doute idiot, mais il avait eu l’impression de pénétrer dans un temple sacré du genre cinématographique.

Un film était justement projeté ce soir-là. Il avait donc pris un ticket, et il s’était installé. Un sourire avait pris place sur son visage. La lumière s’était éteinte, et le film avait commencé. Cela faisait longtemps qu’il n’avait pas été aussi content.

Votre commentaire

Entrez vos coordonnées ci-dessous ou cliquez sur une icône pour vous connecter:

Logo WordPress.com

Vous commentez à l’aide de votre compte WordPress.com. Déconnexion /  Changer )

Photo Google

Vous commentez à l’aide de votre compte Google. Déconnexion /  Changer )

Image Twitter

Vous commentez à l’aide de votre compte Twitter. Déconnexion /  Changer )

Photo Facebook

Vous commentez à l’aide de votre compte Facebook. Déconnexion /  Changer )

Connexion à %s