Feuilleton (Série lettres 2 : 6/26)

Il écrivait depuis des années, donc cela aurait dû être facile. Mais ce n’était pas le cas. Parfois, l’inspiration s’échappait. On ne la trouvait plus. Au moment où on en avait le plus besoin, en plus. C’était bien dommage, quand cela se produisait. Cela déprimait, quand cela se produisait. Surtout si l’écriture était en principe une façon d’évacuer les sentiments trop puissants que l’on ressentait. Est-ce que, tout d’un coup, on ne ressentait plus rien ? Probablement pas. Mais c’était angoissant.

Il écrivait des feuilletons depuis très longtemps, et il n’avait jamais eu une crise de la page blanche aussi longue. Pas longtemps auparavant, il avait vu un film qui expliquait que l’inspiration, on ne l’avait que pour dix ans, et après c’était fini. Etait-ce donc vrai ? Avait-il atteint sa date de péremption ? C’était bien triste, si c’était le cas. Qu’allait-il bien pouvoir faire ? La semaine dernière, pourtant, il avait pu écrire normalement, sans problèmes. A une semaine près, cela n’allait plus du tout.

Il avait déjà tout essayé : l’hypnose, le yoga, parler avec des inconnus, se promener dans la rue…Un jour, un ami lui conseilla d’essayer de faire un atelier d’écriture et d’écrire un peu chaque jour. Cela allait l’aider à retrouver son inspiration. Beaucoup lire aidait bien aussi, apparemment. Il retrouva peu à peu le sens de sa vie et son inspiration.

Votre commentaire

Entrez vos coordonnées ci-dessous ou cliquez sur une icône pour vous connecter:

Logo WordPress.com

Vous commentez à l’aide de votre compte WordPress.com. Déconnexion /  Changer )

Photo Google

Vous commentez à l’aide de votre compte Google. Déconnexion /  Changer )

Image Twitter

Vous commentez à l’aide de votre compte Twitter. Déconnexion /  Changer )

Photo Facebook

Vous commentez à l’aide de votre compte Facebook. Déconnexion /  Changer )

Connexion à %s