Sanglot (Série lettres 2 : 19/26)

Il s’était détaché du groupe de touristes dont il faisait partie. Et à présent, il le regrettait un peu car il avait vraiment perdu le groupe. Au début, il avait cru qu’ils avaient simplement tourné au coin de la rue, mais maintenant, il en était certain, ils étaient partis beaucoup plus loin, ils l’avaient laissé tout seul. Dans une ville, un pays qu’il ne connaissait pas et dont il ne parlait pas la langue. Super. Il avait toujours le don pour se fourrer dans d’énormes guêpiers.

Il était arrivé sur la plage. Il avait marché un peu au hasard pendant un bon moment. Le destin l’avait donc fait venir sur cette plage. Il n’avait pas du tout su où il allait jusqu’à ce qu’il arrive dans le sable. Cela l’avait d’ailleurs surpris, car il avait été en train de regarder en l’air plutôt que là où il marchait (ce devait-être en partie pour ça qu’on disait toujours aux enfants de regarder où ils mettaient les pieds), et il avait été brusquement sorti de sa rêverie par a descente brutale de niveau.

Le sable s’était enfoncé sous ses pas, et il était tombé. Se relevant, il s’était enfin rendu compte qu’il était sur une plage, et donc au bord de la mer. Bon, c’était plus positif que quand il avait marché dans ces petites rues aux allures de labyrinthe. Il allait pouvoir se repérer grâce à la carte que leur avait donné le guide. Guide qui l’avait d’ailleurs bien abandonné, ne s’étant absolument pas rendu compte qu’il manquait quelqu’un dans le groupe de touristes stupides qui le suivaient comme des moutons de peur de se perdre dans un pays dont ils ne comprenaient pas du tout la langue.

Il marchait tranquillement, la carte à la main, quand soudain, il entendit quelque chose. Un sanglot. Un sanglot étouffé, comme s’il venait d’assez bas sous le sable ou peut-être bien de dans la mer. Mais ces deux suppositions étaient stupides. Tournant la tête vers la mer, il vit une silhouette. S’approchant un peu, curieux de ce qu’il allait voir, il fut extrêmement surpris de voir…une sirène qui s’essuyait les yeux sur un rocher.

Il lui demanda ce qu’il lui arrivait, et une conversation débuta. Ils parlèrent un moment.

Une main lui secoua l’épaule. Il sentit le sable sous ses mains lorsqu’il tenta de se relever. Ouvrant les yeux, il vit le guide qui l’avait oublié. Le groupe était là aussi. Ils avaient l’air contents de l’avoir retrouvé. Il regarda autour de lui, cherchant la sirène des yeux. Il ne vit rien. Avait-il halluciné ? Personne dans le groupe ne le crut quand il raconta ce qu’il avait vu. Ils lui montrèrent une bouteille d’alcool non loin de lui. Avait-il vraiment bu ou était-ce une ruse de la sirène qui ne voulait pas que les sirènes soient découvertes ?

Votre commentaire

Entrez vos coordonnées ci-dessous ou cliquez sur une icône pour vous connecter:

Logo WordPress.com

Vous commentez à l’aide de votre compte WordPress.com. Déconnexion /  Changer )

Photo Google

Vous commentez à l’aide de votre compte Google. Déconnexion /  Changer )

Image Twitter

Vous commentez à l’aide de votre compte Twitter. Déconnexion /  Changer )

Photo Facebook

Vous commentez à l’aide de votre compte Facebook. Déconnexion /  Changer )

Connexion à %s