(Le destin, ce puzzle) Chapitre 10 : Jaserie

Un jour que Daisy et Mina étaient rentrées plus tôt car un de leurs cours avait été annulé, elles virent la troisième colocataire, Paula, entrer dans l’appartement en pleurs. Cette dernière ne s’arrêta pas pour leur expliquer ce qu’il s’était passé pour qu’elle soit dans cet état, elle courut directement vers sa chambre, fermant hâtivement la porte pour qu’elles ne la voient pas pleurer. Elle espérait visiblement que les deux autres n’aient rien vu de son petit manège et qu’elles la laissent tranquille. Mais c’était compter sans la ténacité de Mina et Daisy. Elles l’avaient vu pleurer, elles n’allaient pas la laisser seule face à son chagrin. Elles se regardèrent, puis elles se levèrent comme un seul homme, se dirigeant d’un pas décidé vers la porte de la chambre de leur amie. Car oui, au fil des mois, elles s’étaient rapprochées. 

Ne voulant pas la brusquer, elles frappèrent simplement à la porte. Un sanglot étouffé leur parvint, mais Paula ne vint pas voir ce qu’elles voulaient. Elle ne leur répondit pas non plus. C’était grave, visiblement. Mina voulut ouvrir la porte, mais Daisy la retint. Elle dit à Paula qu’elles étaient là si elle voulait en parler, et qu’elles seraient toujours là pour l’épauler, quoi qu’il arrive. Elle ajouta qu’elles allaient la laisser tranquille pour le moment, et qu’il suffisait qu’elle leur ouvre la porte ou qu’elle leur dise d’entrer pour qu’elles viennent si elle avait besoin. Elles commencèrent à repartir vers le salon. 

Elles n’avaient même pas atteint ladite pièce que la porte s’ouvrit, dévoilant une Paula au visage rougi par les larmes. Elle sanglotait. Daisy et Mina se précipitèrent vers elle, la menant doucement vers le canapé. Elles la firent assoir, se positionnant de part et d’autre d’elle. Paula commença à leur raconter ce qui lui était arrivé, son récit entrecoupé de sanglots. Elle avait posé sa tête sur l’épaule de Daisy qui l’avait prise dans ses bras. Mina l’écoutait, le visage extrêmement sérieux. Apparemment, un groupe d’élèves avaient fait de Paula un bouc émissaire. Ils se moquaient d’elle dès qu’ils la voyaient. Cela durait depuis des semaines, mais elle n’avait jamais rien osé dire de peur des représailles. En plus, il lui semblait que le harcèlement était plutôt physique, pas moral. Elle n’avait pas jugé bon de raconter son histoire car elle ne savait pas que le harcèlement moral existait. 

Mina serra les poings. Comment ne l’avaient-elles pas remarqué ? Elle demanda à Paula qui lui faisait subir ça. Paula lui expliqua de qui il s’agissait, mais Daisy dit à Mina que cette histoire n’allait certainement pas se résoudre dans la violence. Elles allaient aller en parler aux profs qui eux sauraient quoi faire. Et à partir de maintenant, elles allaient accompagner Paula en cours pour éviter que ces ordures ne recommencent. Elle ajouta que Mina pouvait tout à fait leur faire un croche-patte en passant, si elle voulait, ils ne l’auraient pas volé. Mais elle continua en disant que c’était une blague, il valait mieux ne pas faire ça. Daisy aussi était énervée de ne pas avoir vu ce qu’il se passait avant ce soir-là, mais elle savait très bien qu’il valait mieux ne pas en venir aux mains ou elles auraient elles aussi des ennuis. Elles allèrent donc en parler à leurs professeurs qui firent punir et même expulser certains des coupables. Ce n’était apparemment pas la première fois qu’ils agissaient de la sorte contre quelqu’un. Mina s’énerva en entendant ça. Si les profs le savaient, alors comment ces élèves pouvaient-ils être encore dans l’université ?Daisyacheta les gâteaux préférés de Paula et elles regardèrent un film pour se changer les idées. Paula admit qu’elle aurait sans doute dû leur en parler, ou à un prof, mais que c’était difficile. 

Votre commentaire

Entrez vos coordonnées ci-dessous ou cliquez sur une icône pour vous connecter:

Logo WordPress.com

Vous commentez à l’aide de votre compte WordPress.com. Déconnexion /  Changer )

Photo Google

Vous commentez à l’aide de votre compte Google. Déconnexion /  Changer )

Image Twitter

Vous commentez à l’aide de votre compte Twitter. Déconnexion /  Changer )

Photo Facebook

Vous commentez à l’aide de votre compte Facebook. Déconnexion /  Changer )

Connexion à %s