(Le destin, ce puzzle) Chapitre 15 : Cours ob-liga-toire

Les filles avaient cours toute la semaine, et en principe, tous leurs cours étaient obligatoires. Bon, en réalité, certaines d’entre elles n’allaient pas souvent aux cours magistraux dans lesquels on pouvait ne pas venir assez facilement, en tout cas plus facilement que lors des travaux pratiques. Mais en principe, elle ne manquaient des cours que quand elles n’en pouvaient plus, ou quand elles avaient un peu trop joué aux jeux vidéos la veille. Mais cette fois-ci, Paula et Daisy savaient que Mina s’apprêtait à sécher un cours qui n’était absolument pas en amphithéâtre. Un cours important. Elles l’avaient appris en voyant qu’elle ne s’était pas préparée cette après-midi-là. Elle avait d’ordinaire un cours en même temps qu’elles, c’était d’ailleurs plutôt rare car les cours dans des licences différentes pouvaient beaucoup varier et elles ne se voyaient quasiment jamais vraiment à la fac à cause de ça. Mais cette fois-ci, Mina avait clairement décidé de rester à la maison.

Les deux autres filles savaient que manquer ce cours pouvait lui coûter sa licence. Ou du moins une année serait perdue car elle manquerait un cours de travaux dirigés. Le présentiel faisait partie de la note du semestre. Et les profs étaient généralement sévères sur ce point. Elle n’échapperait pas à la mauvaise note. Les filles, qui savaient que Mina n’accepterait jamais de les suivre en sachant où elles allaient, inventèrent une histoire en lui disant qu’elles aussi allaient sécher et qu’elles avaient découvert un endroit fabuleux, un café, et qu’il fallait qu’elles lui bandent les yeux pour lui laisser la surprise du lieu jusqu’au bout. 

Habituée à leurs excentricités, Mina ne posa pas de question et se laissa faire. Les deux autres filles la menèrent directement à la fac, dans sa classe. Elles l’assirent dans la classe, lui posèrent son sac, un blog de feuilles et un stylo et lui retirèrent son bandeau, fuyant dans le couloir avant même qu’elle ait eu le temps de réagir. Lorsqu’elle se rendit compte de l’endroit où elle était, elle voulut partir. Mais c’était trop tard, le prof l’avait vu. Elle fit comme si de rien n’était, prenant son stylo dans sa main et fulminant, maudissant les autres filles de l’avoir piégée ainsi. Mais elle eut la pause pour réfléchir. Elle finit par comprendre que ses deux colocataires lui avaient sauvé la mise, en réalité. Aussi, quand elle rentra chez elles le soir, elle les remercia. Elle avait initialement prévu de leur tordre le cou, mais elle avait compris son idiotie. Heureusement qu’elle les avait. Ceux qui échouaient à la fac ne devaient pas avoir des amies comme les siennes pour les pousser à aller en cours !

Chapitre 16

Premier chapitre

Catégorie Le destin ce puzzle

Publicité

Un commentaire sur “(Le destin, ce puzzle) Chapitre 15 : Cours ob-liga-toire

Votre commentaire

Entrez vos coordonnées ci-dessous ou cliquez sur une icône pour vous connecter:

Logo WordPress.com

Vous commentez à l’aide de votre compte WordPress.com. Déconnexion /  Changer )

Image Twitter

Vous commentez à l’aide de votre compte Twitter. Déconnexion /  Changer )

Photo Facebook

Vous commentez à l’aide de votre compte Facebook. Déconnexion /  Changer )

Connexion à %s