DDLA #2 « Lettre d’amour »

(venant du blog de Pandora Black)

DDLA

C’est un peu farfelu, et je ne sais même pas si ça a du sens, finalement.

Lettre à la créativité :

Je voudrais faire une lettre à la créativité. Ce n’est pas une personne, ce n’est pas un objet, mais bon. J’adore le fait que la créativité existe. Et je me demande si le monde serait tout à fait pareil sans elle. Mais c’est un avis subjectif. Je trouve que la créativité est, pour certaines personnes, très importante. J’ai eu, à plusieurs reprises, l’occasion de me rendre compte que la créativité en général fait partie intégrante de ma vie.

J’ai toujours écrit, du moins aussi loin que je me souvienne, j’ai toujours inventé des histoires. Avant que je sache écrire ou avant que j’aie l’idée de consigner par écrit mes récits, je les créais avec mes jouets, c’étaient plus des histoires éphémères. Mais des histoires qui ont quand même vécu. Et qui me manquent un peu à présent. Je n’ai plus vraiment cette spontanéité du début. J’espère la retrouver un jour. En tout cas, merci la créativité pour m’avoir aidé à inventer toutes ces histoires.

Un autre exemple de créativité : le dessin inspiré par cette créativité. Je n’ai jamais vraiment su dessiner. Mais j’aimais bien jouer avec les couleurs. J’ai eu une prof d’art plastiques qui, pendant tout le collège ou presque, nous a fait apprendre des définitions et faire des projets pour lesquels je ne me passionnais absolument pas. Heureusement, la dernière année, j’ai changé de prof, et elle nous a fait plus dessiner, ce qui est quand même pour moi le but d’un cours d’art plastique…Et ça a changé mon point de vue (légèrement) sur le dessin. Je dessine toujours très mal, mais j’ai découvert des logiciels qui me permettent d’utiliser ma créativité, et que cela ressemble à quelque chose. Donc pour ce point-là aussi, je voudrais remercier la créativité.

J’ai essayé beaucoup de choses, étant petite, et j’ai toujours envie de les faire maintenant. Faire de petits films, par exemple. J’avais trouvé un logiciel de montage, et j’en ai monté, des vidéos avec mes jouets. J’ai encore envie d’essayer ça, et de le faire un peu mieux qu’avant, peut-être. C’est une autre façon de faire vivre les histoires, non ? Tous les moyens sont bons.

Je pourrais lister encore beaucoup de choses que la créativité m’inspire, comme par exemple d’essayer de faire des flipbooks, ou encore d’écrire des pièces de théâtre, de faire des bandes dessinées. Et grâce à des logiciels, certaines choses où il est nécessaire de savoir dessiner seront peut-être possible ? Ce que je voulais dire dans cette lettre, c’est que la créativité, que ce soit quand j’écris, quand je dessine, quand je crée un petit film, c’est tout. Je ne pense pas pouvoir vraiment exister sans elle. Donc je le dis haut et fort : j’aime la créativité et je ne pourrais jamais m’en passer. Faire des choses créatives, c’est ma vie. Je ne peux pas faire autrement.

Les autres défis

Le destin, ce puzzle

Un commentaire sur “DDLA #2 « Lettre d’amour »

Votre commentaire

Entrez vos coordonnées ci-dessous ou cliquez sur une icône pour vous connecter:

Logo WordPress.com

Vous commentez à l’aide de votre compte WordPress.com. Déconnexion /  Changer )

Photo Google

Vous commentez à l’aide de votre compte Google. Déconnexion /  Changer )

Image Twitter

Vous commentez à l’aide de votre compte Twitter. Déconnexion /  Changer )

Photo Facebook

Vous commentez à l’aide de votre compte Facebook. Déconnexion /  Changer )

Connexion à %s