Juste un Halloween de plus chapitre 3

Dans le chapitre précédent….

Marguerite prépare la fête d’Halloween tout en pestant contre le fait qu’Iris, sa pire ennemie, vienne à la soirée. 

…Elle dût s’endormir, car elle se réveilla en sursaut lorsqu’une main lui toucha l’épaule. Elle faillit tomber du canapé de surprise. Ouvrant les yeux, elle découvrit une Iris à l’air goguenard penchée sur elle : 

– Salut Marguerite ! Je suis un peu en avance, désolée. Ton père m’a faite entrer. Alors, ces films, tu les as ici ? 

– Iris, ne me fais pas regretter de t’avoir invitée. D’ailleurs, ce n’était pas moi, mais bon… Les autres vont apporter les films. Ils ne devraient plus tarder. 

Elles attendirent les autres en silence. Maggie dût empêcher Iris de manger des chips avant l’heure. Soudain, les lumières s’éteignirent. 

Maggie entendit un cri, réalisant une seconde après que c’était elle qui avait crié. Iris poussa elle aussi un petit cri de surprise. Les lumières finirent par se rallumer, et Astrid apparut, riant aux éclats. Elle était contente de sa blague. Les autres arrivèrent au compte goutte. Bientôt, tout le monde fut là. Astrid, Sophie, Dominique, Iris et Maggie allèrent s’assoir sur le canapé. Comme il y avait une personne de plus que d’habitude, ils étaient un peu plus serrés que d’ordinaire, mais ils avaient quand même suffisamment leurs aises, alors personne ne s’en plaignit. Des verres de jus de fruits furent remplis et les paquets de chips ouverts. Maggie se retrouva entre Astrid et Iris. Ces dernières passèrent les dix premières minutes de la soirée à se chercher des noises, visiblement mécontentes de se voir. Maggie dût taper du poing sur la table (au sens figuré, bien sûr, sinon elle aurait dû racheter la table en verre du salon) , ce qui les fit se calmer pour le reste de la soirée. Ouf ! Sophie alla mettre le premier DVD car personne n’avait vraiment envie de bouger. Maggie prépara son coussin protecteur. Iris le remarqua. Elle lui chuchota : 

– Eh bien alors, on a déjà peur ? Qu’est-ce que ce sera après ! 

Maggie l’ignora. Le film débuta. Ce soir-là, il faisait orage. Quel temps en accord avec le thème de la soirée ! Un éclair illumina le ciel et le tonnerre s’en donna à cœur joie. Maggie ne put s’empêcher de sursauter, se collant inconsciemment à Astrid qui ne réagit pas, toute habituée qu’elle était au comportement de Maggie devant un film d’horreur. Iris, par contre, n’avait jamais vu ça, et elle eut l’air étonné, voire même énervé. Mais cette expression fut très vite remplacée par une expression amusée. Elle n’ajouta pourtant rien, se concentrant sur le film. Pour le moment, il n’y avait rien eu de réellement effrayant. Le film débutait comme les autres films, en exposant au moins un peu le contexte. Selon Maggie, c’était le seul moment un peu tranquille dans les films d’horreur, mais seulement si ledit contexte était vraiment présent. Sinon, c’était l’enfer dès le début. Celui-ci avait un petit moment calme avant le début des hostilités. Tant mieux. 

Maggie n’était pas prête à ce qu’il y ait quelque chose qui fasse peur. Elle était encore un peu fatiguée par les cours, et elle avait un peu peur de ne pas avoir assez de réactivité et d’oublier de se cacher les yeux. Pour se distraire de cette appréhension, elle essaya de comprendre l’histoire du film. À côté d’elle, Astrid mangeait des chips. Le bruit l’aida à se rappeler que le film n’était qu’un film, et qu’elle vivait dans la réalité. La première demi-heure du film passa comme ça, en silence. Mais cela ne pouvait en aucun cas être aussi facile. Alors que Maggie se détendait un peu, des coups à la porte la firent sursauter. Elle détestait tellement ce heurtoir ! Elle fit un bond d’au moins vingt centimètres au dessus du canapé, s’accrochant à Astrid, la personne la plus proche. ( et la moins hostile, car Iris était aussi à côté d’elle) Sophie proposa d’aller ouvrir la porte, demandant à Maggie où elle avait rangé les bonbons. Astrid mit le film en pause pour qu’elle ne rate pas de parties importantes. C’était probablement des personnes faisant du porte à porte. Maggie se détendit à nouveau en réalisant cela. 

Mais il n’était pas bon d’entendre le bruit du heurtoir alors qu’il faisait orage, et en cours de visionnage d’un film sur un manoir hanté. C’était bien trop effrayant. Iris lui proposa le paquet de chips qu’elle tenait dans la main. Ce devait être une façon déguisée de la rassurer. Ou peut-être pas, car Maggie eut soudain la bouche en feu car les chips étaient aux épices. Elle courut boire de l’eau à la cuisine, mais cela n’aida pas vraiment. Astrid lui conseilla de boire du lait. La brûlure se fit alors plus discrète, et Maggie retourna sur le canapé. Elle reprocha à Iris de lui avoir donné des chips épicés, mais cette dernière n’eut pas l’air de réaliser ce qu’était le problème. Maggie inspira un grand coup, se retenant de la gifler. La soirée serait longue. Entre les films d’horreur et Iris, elle n’allait pas survivre ! Sophie revint avec le paquet de bonbons. Elle le fit tourner, n’ayant pas eu le courage de le remettre dans le placard. Astrid remit le film. 

Chapitre 1

Chapitre 4

3 commentaires sur “Juste un Halloween de plus chapitre 3

Votre commentaire

Entrez vos coordonnées ci-dessous ou cliquez sur une icône pour vous connecter:

Logo WordPress.com

Vous commentez à l’aide de votre compte WordPress.com. Déconnexion /  Changer )

Image Twitter

Vous commentez à l’aide de votre compte Twitter. Déconnexion /  Changer )

Photo Facebook

Vous commentez à l’aide de votre compte Facebook. Déconnexion /  Changer )

Connexion à %s