Juste un Halloween de plus chapitre 4

Dans le chapitre précédent….

La soirée a commencé, et Marguerite sent déjà que ça va mal se passer. Elle redoute le film d’horreur et Iris est déjà agaçante…Quelqu’un frappe à la porte, mais ce ne sont que les enfants qui veulent des bonbons. 

Le premier moment angoissant arriva vite. La plupart de ses invités trouvèrent la scène « excellente », mais Maggie détourna bien vite les yeux, effrayée. Elle détestait ces scènes où tout semblait calme au début, et puis tout d’un coup, quelque chose d’épouvantable apparaissait sur l’écran. C’était des scènes fréquentes, dans les films d’horreur qu’elle avait regardés jusqu’ici. ( enfin « regardés », c’était peut-être un grand mot. Elle s’était souvent caché les yeux pendant plus de la moitié du film. Elle sentit Iris sursauter à côté d’elle. Elle avait visiblement moins tendance à sursauter que Maggie, mais elle aussi était surprise par ces scènes-là. 

Maggie n’osa pas tourner la tête vers son ennemie de toujours. Elle allait probablement se moquer d’elle. Elle serra un peu plus fort son coussin, fermant fort les yeux et se retenant de se boucher les oreilles pour ne pas qu’Iris voie sa peur. C’était ridicule, mais elle avait honte. Était-elle une chochotte ? Ses amis lui avaient toujours dit de se cacher les yeux, que cela leur importait peu, qu’ils n’allaient pas se moquer. Elle l’avait donc fait. 

Mais maintenant qu’Iris était à coté d’elle, elle hésitait à le faire car elle avait peur des moqueries venant de cette dernière. Elle faisait semblant de ne pas être atteinte par les critiques d’Iris, mais en réalité, si elle réfléchissait bien, c’étaient celles qui lui faisaient le plus de mal. Bizarre, non ? 

Elle ravala donc sa peur, essayant de ne pas l’extérioriser. Mais apparemment, ce n’était pas une bonne idée. La scène effrayante suivante la fit se presser à nouveau contre Astrid. Cette dernière la prit dans ses bras, lui caressant les cheveux pour tenter de la calmer. Maggie enfouit son visage dans le creux de l’épaule d’Astrid, ne voulant plus rien voir ni entendre de ce film. A ce moment là, Iris déclara qu’elle voulait aller aux toilettes, se renseignant sur leur emplacement dans la maison. Le film se calma un peu en son absence, et Maggie se détacha peu à peu d’Astrid. 

Elle dût s’endormir, car quand elle se réveilla, le film semblait être terminé et elle avait la tête appuyée sur les genoux de quelqu’un. Qui était-ce ? Ouvrant les yeux, elle constata qu’il s’agissait des genoux d’Astrid. Par contre, ses pieds reposaient sur les genoux d’Iris. Elle se figea. Iris avait accepté qu’elle mette ses pieds là ? Peut-être que le soir d’Halloween était vraiment spécial, après tout. Un nouveau film avait commencé. Elle avait raté la fin du premier. Tant mieux. Le peu qu’elle avait vu ne lui avait pas laissé un souvenir positif. Donc ce n’était vraiment pas une grosse perte. Elle se mit à regarder le nouveau film, n’y comprenant rien car elle l’avait pris en cours de route. Elle comprit en revanche très bien qui était le monstre de cette histoire quand il surgit en gros plan sur l’écran, la faisaient sursauter violemment. Elle attrapa à nouveau son coussin. Elle sentit une main attraper sa main d’une façon rassurante. C’était Astrid. Maggie referma les yeux, trop terrifiée pour encore oser regarder. Elle serra fort la main de la personne qui lui avait pris la main. 

PDV Iris :

Elle était ennemie avec Marguerite. Maggie. Peut importait son prénom. Iris l’appelait toujours Marguerite, de toute manière. Tout le monde l’appelait Maggie, et elle ne voulait pas être comme tout le monde. Elle la détestait donc, et elle se rappelait parfaitement pourquoi : quand elles étaient en primaire, Marguerite avait renversé son yaourt sur la tête d’Iris parce que cette dernière avait dit qu’un très bon ami était stupide. Iris s’en rappelait encore. Le souvenir n’était pas des plus précis, mais le moment l’avait marquée. Elle se souvenait donc de l’origine de leur statut d’ennemies l’une envers l’autre. Bien sûr, elle se rendait bien compte que toute cette histoire était parfaitement idiote, et qu’on ne restait pas ennemis pendant plus de dix ans à cause d’une dispute aussi ridicule Mais ni l’une ni l’autre n’avaient cherché à devenir amies, et donc leur relation était restée comme ça. Elles avaient pris l’habitude d’échanger en étant sarcastiques, de se critiquer l’une l’autre. Mais au fil des années, le sarcasme était devenu une blague entre elles deux, et les critiques n’étaient pas aussi cinglantes qu’avant. Inconsciemment, elles étaient devenues plus proches. Iris le savait, elle avait beau connaitre l’origine de leur relation houleuse, elle ne voyait plus pourquoi elles se déclaraient encore ennemies. 

Chapitre 1

Chapitre 5

3 commentaires sur “Juste un Halloween de plus chapitre 4

Votre commentaire

Entrez vos coordonnées ci-dessous ou cliquez sur une icône pour vous connecter:

Logo WordPress.com

Vous commentez à l’aide de votre compte WordPress.com. Déconnexion /  Changer )

Photo Google

Vous commentez à l’aide de votre compte Google. Déconnexion /  Changer )

Image Twitter

Vous commentez à l’aide de votre compte Twitter. Déconnexion /  Changer )

Photo Facebook

Vous commentez à l’aide de votre compte Facebook. Déconnexion /  Changer )

Connexion à %s