Juste un Halloween de plus chapitre 6

Dans le chapitre précédent….

Iris comprend que Marguerite déteste les films d’horreur et ne les regarde que pour faire plaisir à ses amis. Elle ne se moque pas d’elle, au contraire, elle tente de la rassurer. Astrid tente d’entrer en contact avec les esprits après le film, et des coups retentissent en réponse à sa question…

Même les plus aguerris dans le domaine semblèrent stupéfaits. Marguerite hurla, enfouissant sa tête dans le coussin. Iris se demanda brièvement si le coussin allait survivre. Elle aussi avait sursauté violemment. Elle ne s’était évidemment pas attendue à ce que quelqu’un réponde. Mais soudain, Astrid se mit à rire, révélant qu’elle avait frappé ces coups pour effrayer tout le monde. Marguerite la fusilla du regard, ne trouvant pas la blague drôle du tout. Iris avait elle aussi sursauté. Elle parvenait à supporter les films d’horreur car elle arrivait à se dire que ce n’était pas vrai, mais si le contenu des films d’horreur se passait aussi dans la vraie vie, elle n’allait pas adorer. Les autres se mirent à rire aussi, soulagés. Mais soudain, alors que l’atmosphère s’était à nouveau détendue, les lumières clignotèrent. 

Elle sursauta à nouveau. Elle avait cru que le surnaturel resterait en dehors de cette soirée, mais apparemment, elle avait sous-estimé sa malchance. Elle vit du coin de l’œil qu’Iris était à côté d’elle, l’air inquiet et agité. La pièce, auparavant chaleureuse, devint vite un endroit qui mit Maggie très mal à l’aise. Les lumières n’avaient de cesse de clignoter, ce qui rendait l’atmosphère du salon particulièrement lugubre. Astrid n’avait pas bougé, elle avait l’air stupéfaite. Et qui ne le serait pas. Cette fois-ci, ce n’était pas elle qui faisait des bruitages. C’était à priori une véritable manifestation surnaturelle. Maggie n’aimait vraiment pas cette situation. Au moment où elle allait demander aux autres si c’était vraiment ce qu’elle croyait, à savoir un fantôme, le salon fut plongé dans le noir. Maggie entendit un cri perçant. Elle n’y voyait plus rien. Elle entendait Sophie crier et Astrid bougonner parce qu’elle avait fait tomber son portable quelque part et que sans lui elle n’y voyait rien. Dominique cherchait à sortir de la pièce, mais il était difficile de se repérer dans le noir, alors elle l’entendit se cogner à plusieurs reprises. 

Où était passée Iris ? Elle n’entendait rien de son côté. Était-elle partie ? Maggie hurla lorsque quelque chose lui effleura le bras. Elle paniqua. Le fantôme était là ! Mais une voix lui dit de se calmer. Ce n’était qu’Iris qui tentait de comprendre où elle était. Astrid finit par retrouver son portable en trébuchant dessus. Heureusement,elle atterrit sur le canapé. Elle alluma l’application lampe en disant qu’elle espérait qu’il lui resterait de la batterie après ça. Elle éclaira les alentours. Puis elle alla voir les interrupteurs. Apparemment, les plombs avaient sauté. Elle déclara qu’elle s’en occupait, partant avec la lumière et laissant ainsi les autres dans le noir complet. Pendant son absence, une porte claqua, faisant sursauter Maggie pour la énième fois. Iris sursauta aussi. Elle cria. Soudain, la lumière se ralluma. Tout le monde fut ébloui, étant momentanément aveuglé.

Lorsqu’elle put à nouveau voir, Maggie hurla : une personne au visage monstrueux se tenait juste devant elle. Mais lorsqu’elle voulut le dire aux autres pour qu’ils fuient, elle constata qu’ils n’étaient plus là. Même Iris qui avait été en train de lui tenir le bras quand la lumière était revenue. Tiens, mais elle sentait encore quelqu’un lui tenir le bras ! Si ce n’était pas Iris, alors qui…? Se tournant, elle sentit son sang se figer dans ses veines. Un frisson d’horreur la parcourut. Elle était nez à nez avec une personne aux yeux étrangement rouges et à la peau très pâle. Elle hurla, se dégageant d’un mouvement paniqué et tombant au sol en voulant fuir. Elle les vit se rapprocher.…

Elle se réveilla en sursaut, se cognant presque la tête dans celle d’Iris qui était penchée sur sur elle. Maggie se redressa sur le canapé. Regardant autour d’elle, elle vit que tout le monde dormait, sauf Iris et elle bien sûr. La télévision était coupée et il devait être au moins une heure du matin. Iris lui dit que visiblement, elle avait eu un cauchemar à cause de tous les films qu’ils avaient regardé. 

Maggie se rappela alors qu’elle avait parlé à Iris, et qu’elles s’étaient mises d’accord sur le fait que leur petite rivalité n’avait ni queue ni tête. Elles avaient donc fait la paix au milieu du deuxième film, juste avant que Maggie ne s’endorme. Donc Maggie avait rêvé. Tant mieux ! Elle se recoucha, mais un objet venait d’attirer son regard. Elle se releva sur son séant. Là, sur la table, se tenait la planche d’Astrid, celle qu’elle avait utilisée dans son rêve. Mais était-ce vraiment un rêve ? 

Elle poussa un cri en la voyant, et Iris décida de sortir la planche de la pièce pour la rassurer. Elle lui dit qu’ils avaient juste joué avec quelques minutes avant de s’endormir. Mais alors qu’elle allait quitter la pièce, elle se retourna. Et là, derrière elle, Maggie crut voir une vision d’horreur, l’espace d’une seconde. La tête de la personne aux yeux étrangement rouges qui était supposée être restée dans son rêve. Mais elle se demandait de plus en plus s’il s’agissait vraiment d’un rêve. Les éléments de la réalité étaient tellement similaires ! Iris eut toutes les peines du monde à la calmer. Le lendemain, quand elles en parlèrent aux autres, ils assurèrent à Maggie que ce n’était qu’un rêve. Elle avait tout simplement rêvé d’un des films qu’ils venaient de voir. 

(Dites moi ce que vous pensez de cette histoire en commentaires, cela m’aidera à m’améliorer. Et si vous avez raté les autres chapitres, n’hésitez pas à aller les voir ici).

Chapitre 1

Publicité

3 commentaires sur “Juste un Halloween de plus chapitre 6

Répondre à Claudie Boucaux Annuler la réponse.

Entrez vos coordonnées ci-dessous ou cliquez sur une icône pour vous connecter:

Logo WordPress.com

Vous commentez à l’aide de votre compte WordPress.com. Déconnexion /  Changer )

Image Twitter

Vous commentez à l’aide de votre compte Twitter. Déconnexion /  Changer )

Photo Facebook

Vous commentez à l’aide de votre compte Facebook. Déconnexion /  Changer )

Connexion à %s