Talon aiguille (Série lettres 3 : 20/26)

C’était bien simple : elle n’aurait jamais dû aller à ce vernissage. Lorsqu’elle avait reçu l’invitation, elle avait senti quelque chose, comme un pressentiment que quelque chose allait mal tourner. Mais elle l’avait ignoré bien vite, car elle avait bien souvent l’habitude de s’inquiéter bien trop, et de se faire des films alors que tout allait sûrement très bien se passer. Mais cette fois-ci, elle n’aurait peut-être pas dû ignorer ses angoisses, car elles s’étaient révélées être justes. Effroyablement justes. Bon, ce n’était pas du tout ce qu’elle avait imaginé, mais c’était suffisamment dramatique pour que ce soit affreux.

Au début, tout s’était bien passé. Elle avait mis ses nouveaux talons, une robe qu’elle trouvait très jolie, et elle avait attrapé un des verres de champagnes pour lui tenir compagnie. Elle ne connaissait aucune des personnes réunies ici, alors elle avait pris les devants avec un ou deux verres de champagne. Mais ce n’était pas ce qui avait mal tourné. Non. C’était tout autre chose. Quelque chose qui n’arrivait pratiquement jamais, du moins jamais comme ça.

Elle avait été en train de marcher tranquillement tout en regardant l’exposition, quand soudain, elle s’était sentie descendre d’un étage. Littéralement. Elle était tombée. Ses talons ne jouaient plus leur rôle. Ils s’étaient cassés. Les deux en même temps. Chose qui n’arrivait pratiquement jamais à quelqu’un qui avait de la chance. Ou du moins, pas les deux en même temps. Certainement pas les deux en même temps. Elle se releva péniblement, contente d’avoir été à un endroit moins peuplé que le reste de l’exposition lorsque ses talons avaient décidé de craquer. Elle sortit de l’exposition le plus discrètement possible. Elle n’aurait vraiment pas dû y aller.

Et vous, avez-vous vous aussi l’impression que, parfois, il vaudrait mieux ne pas s’être levé ce matin-là ? Avez-vous déjà eu des problèmes de talons ? De chaussures ?

3 commentaires sur “Talon aiguille (Série lettres 3 : 20/26)

  1. Bonjour Irène, oh que oui j’ai eu des problèmes avec mes talons aiguilles, c’était il y a longtemps, je partais souvent en courant prendre le métro juchée sur des escarpins pointus à talons aiguilles, il y avait le long de l’avenue des platanes avec autour un cercle de fer , et là si je ne faisais pas attention, je laissais un talon sur place, et cela m’obligeait de repartir à cloche pied jusqu’à la maison. Et crois tu que cela me servait de leçon? que nenni… bon après-midi amitiés MTH

    Aimé par 1 personne

Votre commentaire

Entrez vos coordonnées ci-dessous ou cliquez sur une icône pour vous connecter:

Logo WordPress.com

Vous commentez à l’aide de votre compte WordPress.com. Déconnexion /  Changer )

Photo Google

Vous commentez à l’aide de votre compte Google. Déconnexion /  Changer )

Image Twitter

Vous commentez à l’aide de votre compte Twitter. Déconnexion /  Changer )

Photo Facebook

Vous commentez à l’aide de votre compte Facebook. Déconnexion /  Changer )

Connexion à %s