Liste de 5 mots : 27

Uranus, Vase de nuit, Web radio, X-board, Yacht, Zombie

Uranus semblait être une bonne destination de vacances. Elle réfléchissait et elle n’entendit pas la porte s’ouvrir, ce qui fit qu’elle sursauta, quand une main se posa sur son épaule. Le vase de nuit qu’elle tenait dans les mains lui échappa, allant se briser en mille morceaux sur le sol dur. Se retournant, elle vit que la personne qui l’avait faite sursauter n’était autre que sa meilleure amie. Cette dernière avait d’ailleurs l’air de trouver l’incident drôle. Mais, contrairement à son amie, elle ne le trouvait pas ça amusant.

Elle devait aller animer la web radio et il aurait fallu qu’elle aille acheter un autre vase au même moment. En sachant que les magasins seraient fermés le temps qu’elle ait terminé son émission de radio. En plus, aujourd’hui, elle devait parler du x-board. Puis elle devait aborder le sujet des vols de yachts sur la côte, et enfin celui de la bande de zombies qui terrorisaient les touristes à la nuit tombée. Non, vraiment, elle devait faire cette émission. Elle envoya donc sa meilleure amie acheter un autre vase de nuit. Cela lui apprendrait à lui faire peur comme ça

Liste de 5 mots : 26

Palais, Que je sache, Radiographie, Sandale, Talon aiguille

Que ce palais était grand ! Elle y habitait depuis déjà un petit moment, et elle s’y était perdue encore récemment. Elle se rappelait pourtant d’un certain nombre de choses. Elle savait par exemple que le garde de la tour Nord avait un tic de language qui lui faisait glisser un « que je sache » pratiquement à chaque fin de phrase. Elle avait du mal à ne pas pouffer de rire chaque fois qu’elle le voyait et elle allait le voir quand elle se sentait morose. L’entendre parler lui remontait toujours le moral.

Elle savait qu’il existait une salle de radiographie quelque part au premier étage. Elle ne savait pas trop à quoi elle servait. Et elle savait aussi que le palais abritait un groupe de discussion qui débattait toujours sur la même chose, toujours le même jour dans la semaine. Deux groupes aimaient se chamailler sur le sujet des sandales VS les talons aiguilles. Elle ne savait pas non plus à quoi cela servait. Mais de toute manière, rien n’avait vraiment de sens, dans ce château.

Liste de 5 mots : 25

K-way, Lâcher prise, Maïdan, Naval, Obsédant

Elle attrapa son k-way, sortant du cours de yoga sans se retourner. Elle entendit quelqu’un l’appeler, mais elle n’y prêta pas attention. On lui avait dit de lâcher prise, d’oublier ses problèmes. Mais c’était impossible ! Comment est-ce que certains y arrivaient ? Elle ne pouvait pas le faire. Elle était bien trop tendue pour se détendre. Elle arriva bientôt dans un magasin. Des télévisions étaient allumées de toutes parts. Elles diffusaient toutes la même chose. Un documentaire sur les maïdans, ces places publiques.

Elle en avait déjà entendu parler, mais elle ne s’en rappelait plus. Le stress ne devait pas aider la mémoire à fonctionner. Elle avait aussi vu une émission sur un chantier naval peu de temps auparavant, mais même en se concentrant un moment, elle n’arrivait même pas à se rappeler du titre. Avait-elle complètement perdu la tête ? Oh, comme les facteurs de son stress étaient obsédants !

Nouvelle fiction à chapitres : « Un Noël pour tous » !

« Un Noël pour tous » est une fiction de 6 chapitres qui se suivent sur le thème de Noël. extrait Extrait : « – Lotin ! Regarde ! J’ai trouvé quelque chose dans la neige ! Le frère jumeau de la petite fille qui venait de crier se précipita dans la direction de sa sœur. Il était très curieux de … Lire la suite Nouvelle fiction à chapitres : « Un Noël pour tous » !

Nouvelle fiction : L’éveil !

L’éveil est une fiction en 6 chapitres qui se suivent. Elle est écrite entièrement à la 2e personne du pluriel. Extrait : Vous vous réveillez soudain, sentant qu’une lumière est allumée à proximité de vous. Vous ouvrez les yeux en bâillant. […] Cette situation étrange et inexpliquée vous énerve beaucoup. […] Mais où cela va-t-il … Lire la suite Nouvelle fiction : L’éveil !

Nouvelle fiction à chapitres sur le thème d’Halloween

« Juste un Halloween de plus » est une histoire comportant 6 chapitres qui se suivent sur le thème d’Halloween (elle ne fait pas peur) . Ils s’échelonneront sur la semaine qui précède Halloween, jusqu’au soir du 31. Extrait : « Elle n’aimait pas beaucoup les films d’horreur. Ni Halloween. Mais comme ses amis aimaient ça, elle n’avait … Lire la suite Nouvelle fiction à chapitres sur le thème d’Halloween

Liste de 5 mots : 24

Flexible, Galop, Hameçon, Illustre, Jaquette

Elle n’était pas assez souple. Pas aussi flexible que la règle qui amusait tous ses amis en ce moment. Ma fameuse règle « incassable » qui donnait envie aux enfants d’essayer de la casser pour prouver qu’elle n’était pas vraiment incassable. Après tout, ils avaient bien dit que le Titanic était insubmersible, non ? En se basant sur ce proncipe, il était facile de penser que tout ce que tout le monde pouvait raconter était faux. Mais revenons à nos moutons. Elle ne pouvait pas aller à l’école du cirque car elle n’était pas assez souple pour faire son métier rêvé : contorsionniste. Quand elle avait avoué à sa mère qu’elle ne se voyait pas faire autre chose, même dans le cirque, elle avait détruit toutes ses chances de faire l’école du cirque. N’étant pas assez souple, elle n’avait aucune raison d’y aller.

Elle ne voulait pas faire de voltige car elle avait peur des chevaux. Se mettre debout sur leur dos alors qu’ils partaient au galop n’était sûrement pas une bonne idée, alors. Comme autre métier, elle qvait aussi pensé à pêcheur, mais tout compte fait, elle n’avait jamais réussi à mettre l’hameçon correctement quand son grand-père l’avait emmenée pêcher. Mauvaise idée, donc. En plus, sa mère, qui en avait assez des idées saugrenues, lui avait dit qu’elle irait dans une filière générale plus tard, que ce serait mieux. Elle aurait voulu être illustre, et avoir sa tête sur des jaquettes de DVD, mais c’était également un rêve hors de portée.

Nouvelle fiction à chapitres : « Un Noël pour tous » !

« Un Noël pour tous » est une fiction de 6 chapitres qui se suivent sur le thème de Noël. extrait Extrait : « – Lotin ! Regarde ! J’ai trouvé quelque chose dans la neige ! Le frère jumeau de la petite fille qui venait de crier se précipita dans la direction de sa sœur. Il était très curieux de … Lire la suite Nouvelle fiction à chapitres : « Un Noël pour tous » !

Nouvelle fiction : L’éveil !

L’éveil est une fiction en 6 chapitres qui se suivent. Elle est écrite entièrement à la 2e personne du pluriel. Extrait : Vous vous réveillez soudain, sentant qu’une lumière est allumée à proximité de vous. Vous ouvrez les yeux en bâillant. […] Cette situation étrange et inexpliquée vous énerve beaucoup. […] Mais où cela va-t-il … Lire la suite Nouvelle fiction : L’éveil !

Nouvelle fiction à chapitres sur le thème d’Halloween

« Juste un Halloween de plus » est une histoire comportant 6 chapitres qui se suivent sur le thème d’Halloween (elle ne fait pas peur) . Ils s’échelonneront sur la semaine qui précède Halloween, jusqu’au soir du 31. Extrait : « Elle n’aimait pas beaucoup les films d’horreur. Ni Halloween. Mais comme ses amis aimaient ça, elle n’avait … Lire la suite Nouvelle fiction à chapitres sur le thème d’Halloween

Liste de 5 mots : 23

Aquilin, Bagne, Célébrer, Dialogue, Engrenage

Avoir un nez aquilin, ce n’était pas l’idéal, apparemment. Du moins pas quand les enfants de l’école où elle allait l’insultaient constamment et lui rappelaient que son nez n’était pas comme le leur. Pour eux, c’était certain, elle était une sorcière. Le débat n’en était même pas un. Ils pensaient avoir découvert la vérité sur elle. Aucun des adultes de l’école n’étaient au courant de ce qui lui arrivait, de ces moqueries incessantes. Ses parents non plus, ne le savaient pas. Et elle n’osait pas le leur dire. Elle avait honte. Honte de son nez, honte du fait qu’il attirait les moqueries. Elle savait bien que ceux qui riaient d’elle n’étaient pas parfaits non plus, personne ne l’était vraiment.

Mais elle avait un attribut physique qui se remarquait bien, et elle en faisait les frais. Les défauts des autres ne devaient pas se voir autant. Elle n’allait quand même pas finir au bagne pour ça, quand même ! Ce n’était pas un crime ! Elle aurait voulu changer d’école, mais cela leur ferait bien trop plaisir. Ils pourraient alors célébrer son départ. Et puis elle n’était pas certaine que ses éventuels nouveaux camarades de classe soient plus gentils que ceux qu’elle avait actuellement. Non, vraiment, elle ne savait plus quoi faire. Peut-être fallait-il ouvrir le dialogue avec ceux qui se moquaient d’elle ? Avec ses parents ? Que faire ? C’était vraiment un affreux engrenage. Et tout ça à cause de son nez !

Ah, les vacances (chapitre 7) : Encore ?!

Dans le chapitre précédent… Fanny, la vacancière, retourne sur la plage le lendemain. Elle ne veut plus croiser ses « amies de plage », elle ne veut pas qu’elles lui donnent d’autres merveilleuses idées. Elle va lire dans son coin. Mais sans trop savoir comment, elle tombe à nouveau à l’eau… Elle sentit l’eau l’avaler, n’ayant même … Lire la suite Ah, les vacances (chapitre 7) : Encore ?!

Le cours (chapitre 3)

Le garçon qui avait été mordu se transforma lui aussi en cette chose blanche dont je ne me souviens pas le visage. Je pense qu’il devait être affreux.

Comme j’étais juste à côté d’eux, ils se tournèrent vers moi aussitôt après. Regardant autour de moi, je constatai que les autres élèves avaient fui de l’autre côté de la salle. De rares personnes restaient encore à côté de moi. Je me fis vite griffer par ces créatures, puis j’eus l’idée de les tenir par la peau du cou, espérant que, comme les chats, cela les perturbe. Cela fonctionna. Je les tins de la sorte pendant quelques minutes, et ils finirent par se retransformer en garçons. Je me rendis alors compte que j’avais retenu ma respiration jusqu’ici.

Mais apparemment, ce n’était pas fini. Nous entendîmes des pas lourds approcher dans le couloir. Les élèves, qui étaient en train de célébrer ma victoire, se calmèrent bien vite, courant se réfugier où ils pouvaient. Mais cette salle était totalement vide, ce qui excluait la possibilité de se cacher réellement. La porte fut presque défoncée par le géant qui entra quelques minutes après. Je l’observai rapidement. Il semblait avoir été taillé dans le tronc d’un arbre. Quelqu’un cria, et aussitôt, le géant partit dans sa direction. Les cris se multiplièrent alors, et le géant en bois sembla pouvoir les suivre parfaitement bien, alors que quand il était entré, il avait paru perdu. Il était donc aveugle, et il réagissait aux bruits, un peu comme les chauves-souris. En plus, il était fait en bois, donc sa faiblesse était plutôt évidente. Je sortis mon arc et mes flèches, enflammant celle que j’allais utiliser. J’étais vraiment douée avec un arc, et ce talent allait enfin me servir. Je décochai la flèche, et elle alla se planter dans la poitrine du géant. Il se figea, puis il se mit à brûler à une vitesse folle, jusqu’à ce qu’il ne reste plus que des cendres.

Il y eut un silence, puis le prof vint me féliciter. Il me mit une excellente note.

Le cours (chapitre 2)

Au terme d’une longue marche dans les couloirs du lycée, nous arrivâmes finalement dans la cours, que nous traversâmes. Des élèves beaucoup plus jeunes que nous qui avaient l’air de sortir d’une école primaire nous rejoinrent au bout d’un moment. Ils avaient l’air excités de faire partie du cours. Mais je me doutais qu’ils ne savaient pas plus que nous ce que nous allions faire.

Nous arrivâmes enfin dans la salle où le cours allait avoir lieu. Je fallis ne pas la reconnaître tant elle avait changé. C’était en fait une ancienne salle de sport qui à l’origine était pleine de tapis. Mais quand nous entrâmes, il n’y avait plus aucun tapis. Tout le monde alla s’assoir aux coins de la salle quand le prof le demanda. Nous étions nombreux, mais il me sembla que nous avions perdu quelques personnes en y allant. Certains en avaient-ils profité pour s’échapper ? Après tout, un de plus, un de moins…Personne ne pouvait vraiment s’en rendre compte.

Le prof ne nous expliqua pas pourquoi nous étions réunis là. Il ne fit même pas cours. Je ne sais même pas vraiment comment décrire ce qui s’ensuivit. Je me souviens que le garçon assis à côté de moi avait posé des questions à quelqu’un d’autre, des questions auxquelles la personne ne savaient pas répondre, et soudain, il s’était transformé en une sorte de boule de poils blanche, et avait mordu le malheureux qui n’avait pas su répondre. Visiblement, ce garçon était une créature magique que nous devions combattre.

Mais allions nous y arriver, étant donné que bon nombre d’entre nous dormions dans ce cours qui d’habitude n’était que théorique ?

Le cours (chapitre 1)

C’était le matin. Nous étions tous déjà dans la salle de classe, et nous avions terminé le cours précédent peu de temps auparavant. Un cours de mathématiques durant lequel beaucoup des élèves avaient dormi. Le prof que nous attendions avait pour spécialité le combat. Eh oui, dans notre lycée, nous avions des matières un peu spéciales. Mais il fallait bien, car le monde dans lequel nous allions évoluer après nos études était plein de dangers.

Le prof arriva donc, et à peine eut-il mis un pied dans la salle qu’il nous annonça que nous ne ferions pas cours ici, finalement. Il nous demanda de ressortir de la salle. Selon lui, nous allions rencontrer une personne qui allait nous apprendre beaucoup de choses. Les élèves se levèrent. Certains étaient encore un peu groggy à cause de l’heure précédente qu’ils avaient passé à dormir. D’autres étaient contents d’aller enfin à un cours qui n’était pas soporifique comme le cours de maths. Tout le monde se dirigea vers la sortie de la salle. Je suivis le mouvement. Au passage, j’ébouriffai les cheveux d’une fille que je connaissais et avec qui je m’entendais bien. Elle me sourit, l’air de dire qu’à partir de maintenant, je devrais surveiller mes arrières. Je sortis de la salle en lui faisant un pied de nez. Puis, sur le chemin vers l’endroit où le cours aurait lieu, une fille de la classe me prit un de mes porte-clefs chat qui étaient accrochés sur mon sac. Je faillis m’énerver, car j’y tenais beaucoup, mais elle me le rendit au bout d’un moment, l’arrochant à l’autre manière de mon sac et partant rejoindre ses amies un peu plus loin dans le groupe d’élèves de la classe.

Nouvelle fiction à chapitres : Le cours

Photo de Tim Grundtner sur Pexels.com

Le cours est une fiction un peu fantastique comportant 3 chapitres.

Photo de Gratisography sur Pexels.com

Extrait :

C’était le matin. Nous étions tous déjà dans la salle de classe, et nous avions terminé le cours précédent peu de temps auparavant. (…) Le prof ne nous expliqua pas pourquoi nous étions réunis là. (…) Regardant autour de moi, je constatai que les autres élèves avaient fui de l’autre côté de la salle. De rares personnes restaient encore à côté de moi.


Vous voulez lire autre chose ?

Ah, les vacances (chapitre 4) : Au secours !

Dans le chapitre précédent… Samantha, nageuse-sauveteuse depuis peu, vit son premier jour. Elle veut sauver des vacanciers, et elle n’est pas déçue : quelqu’un semble déjà être en danger. Elle avait fait une erreur. Une grosse erreur. Elle avait non seulement honte d’avoir fait semblant de se noyer, mais en plus elle commençait à se fatiguer … Lire la suite Ah, les vacances (chapitre 4) : Au secours !

Ah, les vacances (chapitre 3) : A la rescousse !

Dans le chapitre précédent… Une vacancière fait semblant de se noyer pour être sauvée par un beau nageur-sauveteur sur une idée de ses « amies de plage ». Elle le regrette déjà… C’était le premier jour de Samantha. Elle venait d’entrer dans la grande famille des nageurs-sauveteurs, ou du moins c’était ce que lui avait dit Randy, … Lire la suite Ah, les vacances (chapitre 3) : A la rescousse !