Ah, les vacances (chapitre 6) : Deuxième jour

Dans le chapitre précédent…

Fanny, la vacancière, est sauvée par Samantha, la nageuse sauveteuse. Elle est un peu déçue que ce ne soit pas le beau sauveteur, mais elle est en vie, au moins ! Elle se demande ce qui l’a tirée vers le fond de la mer, mais Samantha lui dit qu’elle a dû rêver.

Le jour suivant, quand Fanny retourna sur la plage, elle vit que Samantha était déjà à son poste. Elle lui fit un petit signe de la main, et la sauveteuse lui répondit. Mais elle avait dû y répondre par politesse, elle ne se souvenait sûrement pas du tout d’elle. Elle devait sauver beaucoup de personnes, et Fanny n’était que l’une d’entre elles. La jeune femme alla installer sa serviette de manière à pouvoir voir les sauveteurs. Elle avait apporté un livre, ayant la ferme intention de ne pas aller dans l’eau. Elle était encore un peu sous le choc de ce qui lui était arrivé la veille. Elle n’avait pas recroisé ses amies de plages qui l’avaient persuadé de réaliser ce plan qui n’avait en plus rien donné du tout.

Elle lut donc pendant une partie de l’après-midi, regardant de temps à autre ce que faisaient les sauveteurs. Elle fut déçue de constater qu’ils ne partaient pas sauver quelqu’un toutes les cinq minutes, ce qui était une très bonne chose, car cela signifiait que tout se passait bien. Soudain, elle vit ses « amies de plage » arriver sur la plage. Elle ne voulait absolument pas les croiser, ne souhaitant en aucun cas qu’elles lui parlent d’une autre idée extraordinaire. Elle prit donc sa serviette, s’éloignant d’elles le plus rapidement qu’elle put. Elle arriva à un petit ponton un peu plus loin. De là, elle voyait toujours la plage, mais elle n’y était plus. Elle s’assit là avec sa serviette, ayant pour but de continuer son livre tranquillement, sans être interrompue.

Le ponton était parfaitement sec quand elle y arriva. Mais il se produisit quelque chose d’un peu étrange. Après avoir lu pendant un moment, elle décida de changer d’endroit sur le ponton, car elle voulait à présent se rendre au bout du ponton et laisser pendre ses jambes en regardant l’horizon. Elle se leva donc pour déplacer la serviette. Mais pour une raison inexplicable, son pied glissa sur le bois mouillé (?!) et elle chuta dans l’eau.

Chapitre premier

Chapitre 7

2 commentaires sur “Ah, les vacances (chapitre 6) : Deuxième jour

Votre commentaire

Entrez vos coordonnées ci-dessous ou cliquez sur une icône pour vous connecter:

Logo WordPress.com

Vous commentez à l’aide de votre compte WordPress.com. Déconnexion /  Changer )

Photo Google

Vous commentez à l’aide de votre compte Google. Déconnexion /  Changer )

Image Twitter

Vous commentez à l’aide de votre compte Twitter. Déconnexion /  Changer )

Photo Facebook

Vous commentez à l’aide de votre compte Facebook. Déconnexion /  Changer )

Connexion à %s