Ah, les vacances (chapitre 8) : Le ponton

Dans le chapitre précédent…

Fanny est à nouveau en difficulté, étant tombée dans l’eau. Elle ne parvient pas à remonter, c’est comme si quelqu’un essayait de la maintenir sous l’eau. Pourtant, il n’y a personne, non ? Quelqu’un la sauve, elle se demande de qui il s’agit.

Samantha était à nouveau sur la plage le lendemain de l’incident avec la vacancière imprudente. Elle n’avait pas eu à replonger la veille, tout le monde s’était tenu à carreaux. Elle se demanda si c’était toujours comme ça, des journées assez calmes mais parfois perturbées par des imbéciles qui n’avaient pas conscience du danger. Elle avait bien compris que la jeune femme de la veille, Fanny, n’avait pas pensé à mal, qu’elle s’était tout simplement aventurée trop loin sans penser aux conséquences. Elle avait voulu faire comme à la télé, elle avait voulu repousser ses limites. Samantha espérait qu’elle avait appris qu’il valait mieux faire attention, et qu’ici c’était la vraie vie, une vie où on pouvait mourir par idiotie, pas comme dans les jeux vidéo où une résurrection était possible après un game over.

Elle surveilla la plage. Elle espérait que cette fois-ci, il n’y aurait pas trop d’imprudents. Elle avait remarqué que son collègue Randy avait beaucoup de succès auprès des femmes, mais qu’il ne faisait pas trop son travail, et qu’il n’allait pas souvent sauver des vacanciers, laissant les autres membres de l’équipe le faire. Elle ressentait donc ce stress supplémentaire de savoir qu’elle devait surveiller la plage avec deux fois plus d’intensité car un des sauveteurs n’y prêtait pas attention. Elle observa longuement la mer, tournant la tête vers la plage de temps à autres pour ne pas noyer les bruits extérieurs en étant trop concentrée sur quelque chose.

Soudain, elle vit une silhouette se diriger vers le ponton près de la plage. Elle sortit ses jumelles. Si elle ne surveillait pas cette vacancière, il y aurait peut-être un drame. Les pontons pouvaient être très dangereux. Surtout s’ils étaient mouillés. Elle s’aperçut que la femme montait sur le ponton pour lire. Bon. Pour le moment ça allait, mais elle allait quand même regarder dans sa direction de temps à autres, juste au cas où. Elle regarda dix minutes plus tard, et elle vit la lectrice glisser dans l’eau en une seconde. Que s’était-il passé ?! Samantha descendit de sa chaise, se mettant à courir vers l’incident. Dès qu’elle arriva sur le ponton, elle plongea. Elle retrouva vite la malheureuse, l’attrapant aussitôt pour la remonter à la surface.

Elle se débattait, semblant ne pas pouvoir remonter par elle-même, pour une raison inexplicable. Samantha la remonta sur le ponton. La jeune femme se mit à tousser, crachant de l’eau. Samantha se rendit alors compte que la malchanceuse était en fait Fanny, qui avait aussi failli se noyer la veille. Samantha se demanda comment elle avait fait pour glisser alors que le ponton était sec. Elle se demanda pourquoi elle n’arrêtait pas de la sauver, depuis la veille. Elle avait pourtant dit qu’elle allait se tenir tranquille ! Avait-elle fait exprès de tomber pour faire accourir les sauveteurs ? C’était un peu idiot, dans ce cas, car aucun sauveteur ne regardait jamais vers ce ponton, a priori. Il était à moitié caché par des arbres, ce qui en faisait un endroit très dangereux et pas surveillé du tout.

Chapitre premier

Chapitre 9

Un commentaire sur “Ah, les vacances (chapitre 8) : Le ponton

Votre commentaire

Entrez vos coordonnées ci-dessous ou cliquez sur une icône pour vous connecter:

Logo WordPress.com

Vous commentez à l’aide de votre compte WordPress.com. Déconnexion /  Changer )

Photo Google

Vous commentez à l’aide de votre compte Google. Déconnexion /  Changer )

Image Twitter

Vous commentez à l’aide de votre compte Twitter. Déconnexion /  Changer )

Photo Facebook

Vous commentez à l’aide de votre compte Facebook. Déconnexion /  Changer )

Connexion à %s