Ah, les vacances (chapitre 10) : Panique

Dans le chapitre précédent…

Samantha confronte Fanny, lui demandant si elle a fait semblant de se noyer, cette fois-ci et la fois d’avant. Elles se disputent. Mais tout d’un coup, c’est la panique sur la plage : une énorme vague arrive à toute allure vers les vacanciers. 

On ne croit jamais qu’une chose pareille puisse nous arriver. C’est ce qu’on voit en général aux actualités, et ce qui est donc bien loin de nous. (à part bien sûr si on habite dans des zones à hauts risques) Et quand cela arrive, cela paraît irréel.

Samantha n’avait jamais entendu dire qu’un raz de marée s’était déjà produit ici. Elle n’y croyait pas. Pourtant, tout était bien réel. Les gens couraient en tous sens, effrayés, ne sachant que faire. Elle avait été formée pour sauver les gens, pour les arracher à la mer, pour qu’elle ne devienne pas leur dernière demeure.

Mais personne ne lui avait dit que la mer pouvait aussi venir sur la plage, et que dans ce cas, il était beaucoup plus compliqué de sauver ces gens. Elle ne pourrait pas les sortir de l’eau si l’eau se déplaçait de la sorte. Elle ne pouvait que les éloigner au maximum des lieux, ne sachant pas où cette vague s’arrêterait, ou même si elle s’arrêterait tout court. C’était une situation cauchemardesque. Samantha se précipita sur la plage. Les autres sauveteurs étaient déjà en train d’aider les vacanciers terrorisés à fuir en leur indiquant où aller, mais ils étaient humains aussi, et Samantha voyait bien que la plupart d’entre eux étaient aussi effrayés que les touristes.

Elle redirigea autant de personne qu’elle put, voyant la vague devenir de plus en plus grosse à mesure que le temps passait. Au bout d’un moment, elle se demanda pourquoi la vague n’avançait pas. Peut-être était-ce le produit de son imagination, mais cette vague grossissait sur place. Et si Fanny avait eu raison ? Et s’il se passait quelque chose de très bizarre ici ? D’ailleurs, où était passée Fanny ? Elle pensait l’avoir laissée près du ponton, mais, se retournant, elle constata qu’elle n’y était plus. Elle avait laissé toutes ses affaires là. Mais où était-elle passée ? Avait-elle fui comme les autres ? Avait-elle eu envie d’aller voir de plus près ? Si elle l’avait fait, alors elle ne devait vraiment pas tenir à sa vie. Cela faisait au moins deux fois que Samantha la tirait d’affaire après qu’elle ait fait une idiotie.

Chapitre premier

Chapitre 11

2 commentaires sur “Ah, les vacances (chapitre 10) : Panique

Votre commentaire

Entrez vos coordonnées ci-dessous ou cliquez sur une icône pour vous connecter:

Logo WordPress.com

Vous commentez à l’aide de votre compte WordPress.com. Déconnexion /  Changer )

Photo Google

Vous commentez à l’aide de votre compte Google. Déconnexion /  Changer )

Image Twitter

Vous commentez à l’aide de votre compte Twitter. Déconnexion /  Changer )

Photo Facebook

Vous commentez à l’aide de votre compte Facebook. Déconnexion /  Changer )

Connexion à %s