Ah, les vacances (chapitre 12) : Lâchez la !

Dans le chapitre précédent…

Samantha retrouve Fanny tout près de la mer. Cette dernière lui dit qu’elle pense que cette grosse vague a une origine magique. Samantha ne la croit pas davantage qu’avant. Entre temps, Samantha part sauver quelqu’un, et tout d’un coup, Fanny est menacée avec un couteau par un grand homme à la peau d’un bleu transparent. Mais qui est-il ?

Voyant que Fanny était en danger, Samantha essaya aussitôt de faire un pas en avant :

  • Lâchez-la ! Pourquoi vous faites ça ?

Au moment où elle s’avançait, l’homme à la peau couleur de la mer projeta une vague vers elle. Oui, il semblait contrôler la mer. Samantha n’était pas au bout de ses surprises, apparemment. Elle fut balayée par l’eau qui lui arrivait dessus à grande vitesse, et d’autres personnes tombèrent aussi. Le temps qu’elle essaye de se relever, l’homme était déjà parti vers la mer d’un pas tranquille, entraînant avec lui une Fanny qui criait, semblant se rendre compte de ce qui lui arrivait.

Apparemment, voir la vague lancée par son agresseur l’avait faite revenir à elle. Elle était sortie de sa stupeur, et maintenant elle se débattait comme une furie. Mais rien n’y fit. L’homme devait avoir une force extraordinaire, car il ne parut même pas remarquer qu’elle s’agitait pour tenter d’échapper à son étreinte terrible.

Les derniers vacanciers qui étaient restés sur la plage criaient de frayeur en voyant l’inconnu tout bleu menacer Fanny. Ils fuirent à leur tour, ayant enfin compris que les lieux étaient devenus dangereux. Les autres sauveteurs regardaient la scène de loin, se demandant sans doute ce qu’il se passait. Samantha était la seule à être aussi près du lieu de l’action.

Samantha se releva tant bien que mal, un peu sonnée après que la vague lui ait fait faire une chute spectaculaire. Elle eut beau courir jusqu’à l’eau, elle ne put jamais atteindre le duo. Ils disparurent en une seconde. Visiblement, il avait pris un otage. Bien qu’éberluée par la scène qu’elle venait de voir, Samantha se dit que le mystérieux homme bleu avait sans doute prévu quelque chose pour que Fanny puisse respirer sous l’eau…non ? Ou alors il savait parfaitement que les humains ne pouvaient pas respirer sous l’eau, et il allait la tuer. Oh non…

Chapitre premier

Chapitre 13

2 commentaires sur “Ah, les vacances (chapitre 12) : Lâchez la !

Votre commentaire

Entrez vos coordonnées ci-dessous ou cliquez sur une icône pour vous connecter:

Logo WordPress.com

Vous commentez à l’aide de votre compte WordPress.com. Déconnexion /  Changer )

Photo Google

Vous commentez à l’aide de votre compte Google. Déconnexion /  Changer )

Image Twitter

Vous commentez à l’aide de votre compte Twitter. Déconnexion /  Changer )

Photo Facebook

Vous commentez à l’aide de votre compte Facebook. Déconnexion /  Changer )

Connexion à %s