Ah, les vacances (chapitre 14) : Une bouteille à la mer

Dans le chapitre précédent…

Les spectateurs de la scène de l’enlèvement de Fanny par l’homme bleu menaçant sont éberlués et penseraient presque avoir rêvé. Mais Fanny a vraiment disparu. Samantha se sent impuissante, elle s’en veut de n’avoir rien pu faire. Tout à coup, une bouteille sort de l’eau…

Sous les yeux de tous les vacanciers de la plage et de tous les sauveteurs, elle ouvrit la bouteille qui venait visiblement d’arriver pour elle depuis la mer. Plus rien ne l’étonnait dans cette histoire qui était déjà plus que bizarre, elle n’eut donc aucune réaction. Elle fit comme si c’était une lettre qui venait de sa boîte aux lettres. Dépliant le papier qui était dans la bouteille, elle se mit à lire le texte assez court qui était joliment écrit dessus.

Apparemment, la personne qui lui avait écrit ce message voulait qu’elle vienne sur la plage le soir même, donc dans environ deux heures, seule, pour discuter. Cela avait tout l’air d’être un piège, mais elle se dit que cette bouteille avait sûrement un rapport avec l’enlèvement de Fanny. Elle avait échoué, elle ne l’avait pas sauvée. Il fallait donc qu’elle fasse quelque chose, n’importe quoi, pour la sauver. La lettre lui était adressée, bizarrement. Comment le mystérieux expéditeur avait-il eu connaissance de son nom ? L’homme bleu avait-il lu son badge ? Impossible, il avait été trop loin. Ou alors il avait d’excellents yeux.

Elle montra la lettre aux autres sauveteurs qui furent aussi surpris qu’elle de voir qu’elle lui était adressée directement. Ils lui conseillèrent d’abord de ne pas aller à ce rendez-vous nocturne, puis elle les convainquit qu’elle ne pouvait pas rester sans rien faire du tout. Plusieurs des sauveteurs partirent rassurer les vacanciers en leur demandant s’ils avaient apprécié leur spectacle, tentant de leur faire croire que tout était prévu, et qu’il n’y avait aucun danger, ne voulant pas leur révéler qu’ils ne savaient absolument pas ce qui venait de se passer.

Samantha était très sûre d’elle. Elle allait y aller, et elle allait tirer cette affaire au clair et sauver Fanny. La pauvre n’avait pas mérité ça, même si elle avait fait semblant de se noyer.

A la tombée de la nuit, Samantha se rendit donc sur la plage, un peu anxieuse à l’idée que ce soit vraiment un piège. Elle ne savait vraiment pas ce qui allait se passer. Les vacanciers avaient quitté les lieux, ne sachant pas ce qui avait véritablement transpiré. La plage était déserte. Le silence était retombé. Elle vit soudain une silhouette émerger des flots.

Chapitre premier

Chapitre 15

2 commentaires sur “Ah, les vacances (chapitre 14) : Une bouteille à la mer

Votre commentaire

Entrez vos coordonnées ci-dessous ou cliquez sur une icône pour vous connecter:

Logo WordPress.com

Vous commentez à l’aide de votre compte WordPress.com. Déconnexion /  Changer )

Photo Google

Vous commentez à l’aide de votre compte Google. Déconnexion /  Changer )

Image Twitter

Vous commentez à l’aide de votre compte Twitter. Déconnexion /  Changer )

Photo Facebook

Vous commentez à l’aide de votre compte Facebook. Déconnexion /  Changer )

Connexion à %s