Ce soir-là, c’était Halloween : Chapitre 3

Ghislaine et Lilou sortirent de la maison hantée en criant. C’étaient en réalité de grandes peureuses. Elles adoraient se faire peur. Heureusement pour elles, elles n’avaient jamais de cauchemars après avoir fait ce genre d’attraction ou après avoir vu un film d’horreur. Ce n’était pas vraiment le cas d’Arthus et Sonia qui refusaient catégoriquement depuis des années d’entrer dans cette « horrible attraction » ou de regarder le moindre film un peu effrayant. Ghislaine était très contente de sa visite. Ils s’étaient surpassés, en faisant la maison, cette année ! Elle prit la main de Lilou pour l’entraîner un peu plus loin. Elle savait que son amie n’irait pas dans la même université qu’elle. C’était comme ça, elle devait s’y faire. Mais cette pensée la rendait triste. Elle avait l’impression qu’elle n’allait jamais la revoir. Elle lui acheta des bonbons, et elles s’assirent sur un banc. Lilou parlait avec animation de l’attraction qu’elles venaient de faire. Elle était en train de raconter pour la centième fois comment elle avait été surprise par un zombie qui se terrait dans l’ombre juste à côté de la porte de sortie.

Ghislaine lui sourit, tout en se demandant vaguement où étaient passés Arthus et Sonia. Arthus avait-il retrouvé Sonia sur le banc où il était ? Oui, sûrement, et ils avaient mangé leur paquet de bonbons comme ils le faisaient chaque année. Elle ne voyait vraiment pas pourquoi elle s’inquiétait comme ça. C’était ridicule. Elle se demanda aussi qui avait bien pu téléphoner à Sonia à cette heure-ci, surtout que ses parents savaient où elle était, ils faisaient toujours la même chose le soir d’Halloween. Elle n’avait a priori pas d’autres amis qui auraient pu lui téléphoner. Elle n’avait qu’eux, comme amis. Ils étaient les seuls adolescents, et elle n’était pas amie avec les petits qui étaient de toute manière trop jeunes pour avoir un téléphone. Ghislaine sortit de ses pensées quand Lilou lui toucha l’épaule en lui demandant à quoi elle pensait. Elle lui répondit qu’elle se demandait où étaient passés Arthus et Sonia.

Lilou voulut retourner à l’endroit où elles avaient vu Arthus en dernier. Ils y seraient sûrement, et cela rassurerait Ghislaine. Elles s’y rendirent donc, trouvant le banc vide. Ni Arthus ni Sonia ne s’y trouvaient. Bizarre. Ils devaient être partis les chercher. Mais le village n’était pourtant pas si grand ? Elles repassèrent devant le magasin de la vieille femme qui vendait des objets effrayants tout en réfléchissant. Lilou sortit son téléphone. Elle appela Arthus. Personne ne répondit, mais elles entendirent une sonnerie qui venait d’une rue non loin de là. S’il était si près d’eux, pourquoi ne répondait-il pas ?

Elles se rendirent dans la rue. Ne voyant tout d’abord rien, Ghislaine repéra le téléphone. Il était par terre en train de sonner. Ghislaine le ramassa, regardant autour d’elle. Personne. Arthus n’était pas là. Sonia non plus. Mais que se passait-il ?

Lilou, qui était derrière elle, entendit un autre téléphone sonner. Se rendant compte qu’il s’agissait du sien, elle s’excusa pour répondre, sortant de la rue.

Chapitre premier

Chapitre 4

2 commentaires sur “Ce soir-là, c’était Halloween : Chapitre 3

Répondre à claudie lamy Annuler la réponse.

Entrez vos coordonnées ci-dessous ou cliquez sur une icône pour vous connecter:

Logo WordPress.com

Vous commentez à l’aide de votre compte WordPress.com. Déconnexion /  Changer )

Image Twitter

Vous commentez à l’aide de votre compte Twitter. Déconnexion /  Changer )

Photo Facebook

Vous commentez à l’aide de votre compte Facebook. Déconnexion /  Changer )

Connexion à %s