Le destin ce puzzle confinées #1 Daisy La décoration et l’esprit créateur

Bonjour, je suis Daisy, dixit celle qui a toujours de bonnes idées dans l’appartement que je partage avec mes deux colocataires, Mina et Paula. Voici un résumé des opérations. Nous sommes confinées, mais nous nous portons bien. Nous arrivons à nous nourrir correctement grâce à nos parents qui nous aident financièrement, car bien sûr, nous ne pouvons pas aller travailler comme nous le faisions avant, nos employeurs ayant dû fermer boutique pendant ce confinement. Mais nous devons souvent nous nourrir exclusivement de pâtes, et certaines commencent à en avoir assez. Quand je dis certaines, je veux bien sûr dire Mina, car Paula ne s’est pas plainte.

La nourriture est un des gros sujets de dispute avec Mina. Elle est gourmande, même si elle préfère dire qu’elle aime juste la bonne cuisine, et donc mes efforts pour cuisiner des pâtes d’une manière différente quand je le peux se soldent souvent par des échecs car madame n’aime pas, ou alors c’est trop ennuyeux à manger. Je crois qu’on est trop différentes, et que c’est la raison pour laquelle on se crie dessus. Je suis peut-être bien trop positive et elle trop négative. Un espace clos comme cet appartement ne nous aide pas.

Mais parlons de sujets plus joyeux, car il y en a. Depuis le début de ce confinement, ma créativité s’est réveillée. (Encore un sujet de dispute avec Mina) J’ai de nouvelles idées de décoration chaque jour. Je ne les réalise pas toujours, mais c’est bon pour le moral, d’avoir des idées ! Quand j’ai des idées, Mina ne parvient pas à m’énerver. Je me plonge dans ma création, et j’oublie tout. J’essaie de le faire souvent, car je sais que Paula n’en peut plus de nous entendre crier. (les voisins aussi sûrement, mais ils n’ont encore rien dit, alors soit ils ne sont pas là, soit ils s’ennuient tellement que nos disputes illuminent leurs journées) Je sais que Paula n’en dira jamais rien, elle est bien trop gentille. Mais je me doute que ça doit être insupportable. Etant enfant unique, elle n’a sans doute pas l’habitude d’autant d’agitation, même si elle a sûrement eu le temps de s’habituer, avec nous dans les parages.

Pendant ce confinement, donc, je crée. Je ne fais que ça. Quand je n’ai pas ces maudits cours en ligne, j’imagine. Paula aime bien me regarder faire, elle dit que ça la distrait de ses cours à elle qui peuvent parfois être fatigants. Souvent, quand ma fièvre créatrice m’a quittée, je la découvre endormie sur le canapé derrière moi. Je travaille sur la table basse et elle s’installe sur le canapé pour réviser ou bien m’observer en pleine création.
J’ai donc ajouté quelques éléments de décoration, depuis le début du confinement. Et je compte bien continuer, quoi qu’en dise Mina…
Daisy

Votre commentaire

Entrez vos coordonnées ci-dessous ou cliquez sur une icône pour vous connecter:

Logo WordPress.com

Vous commentez à l’aide de votre compte WordPress.com. Déconnexion /  Changer )

Image Twitter

Vous commentez à l’aide de votre compte Twitter. Déconnexion /  Changer )

Photo Facebook

Vous commentez à l’aide de votre compte Facebook. Déconnexion /  Changer )

Connexion à %s