Le destin ce puzzle confinées Daisy #7 Les cours en distanciel 2

Hello ! Daisy here !

Désolée, je suis encore un peu dans le cours d’anglais que je viens de quitter… les cours en distanciel ont souvent de drôles d’effets sur moi… Justement, je voulais vous en parler. Les cours en distanciel, ça a l’air super, mais dans la réalité, ça l’est bien moins. Je vais vous donner quelques petits exemples.

Moi, je suis restée dans l’appartement, mais certains de mes « collègues » de cours ont dû repartir vivre chez leurs parents à cause de ces cours et donc lâcher leurs appartements. Paula vous l’a peut-être déjà raconté ? Elle a eu quelques problèmes, en étant obligée de retourner vivre là-bas. Moi, ça allait. Je ne me souviens pas vraiment de cette période de ma vie. Je sais juste que les problèmes ont commencé avec les cours en distanciel.

Dans un cours, nous sommes souvent très nombreux dans les appels vidéos. La semaine dernière, nous étions au moins 180 à écouter le prof parler. Bon, d’habitude, nous sommes à peu près aussi nombreux que ça en présentiel, mais seulement pour les cours en amphi. Certains profs ont pris la mauvaise habitude de nous demander de venir tous dans le même appel pour tous les types de cours confondus. Voyez-vous le problème…?

Cela m’amène à mon point suivant. Le suivi. Inexistant. J’ai un peu l’impression que faire mon année équivaut à se jeter du haut d’une falaise sans parachute. Je me demande souvent si je vais réussir à finir mon année, d’ailleurs.

Autre problème : les travaux à faire en groupe. C’est un cauchemar à organiser. Nous n’avons pas forcément les mêmes horaires, et en plus certains font la sourde oreille quand on essaye de demander quand ils sont disponibles. Un enfer ! Encore pire qu’en présentiel.
C’est assez difficile de communiquer avec les autres étudiants, même si nous avons tous les moyens technologiques pour le faire. Cela paraît sûrement aberrant, mais c’est pourtant vrai. Nous sommes pratiquement devenus des étrangers les uns pour les autres. La fac ne permet pas souvent de créer des liens très solides avec tous les étudiants de la promo, seulement avec un petit groupe, mais le distanciel a fait empirer le problème. Je n’ose même pas imaginer ce que les étudiants de première année, qui n’ont pour certains jamais fait de véritable rentrée, doivent ressentir à ce propos Ils doivent être perdus, ne connaître personne et ne pouvoir remédier à aucun de ces deux problèmes.

Et comme si ces soucis ne suffisaient pas, les mails de la fac arrivent à tout moment, même le week-end ou le soir. A quand la déconnexion promise dans les cours de droit ?
Daisy

Votre commentaire

Entrez vos coordonnées ci-dessous ou cliquez sur une icône pour vous connecter:

Logo WordPress.com

Vous commentez à l’aide de votre compte WordPress.com. Déconnexion /  Changer )

Image Twitter

Vous commentez à l’aide de votre compte Twitter. Déconnexion /  Changer )

Photo Facebook

Vous commentez à l’aide de votre compte Facebook. Déconnexion /  Changer )

Connexion à %s