En ligne, on perd le fil ch16

La réunion de la fois dernière s’était bien déroulée. Il espérait que celle-ci allait bien se passer aussi. Mais il ne pouvait jamais vraiment savoir ce qu’il allait se passer, car les problèmes techniques pleuvaient en général sur les réunions à distance. C’était une véritable catastrophe. Il ne savait pas vraiment comment ils faisaient pour travailler dans ces conditions. Ils travaillaient, c’était tout. Ils ne se plaignaient jamais, ils riaient des problèmes. C’était peut-être mieux ainsi, étant donné qu’il ne se passait jamais une réunion virtuelle qui n’ait aucun problème.

Les participants utilisaient des filtres pour figurer un bureau afin d’avoir l’air plus professionnels s’ils se trouvaient chez eux. Mais les filtres n’étaient pas toujours les meilleurs amis de l’homme, malheureusement. L’un des participants eut les épaules gommées par le filtre. Mais ce n’était pas tout le temps, c’était de temps à autres. Les autres membres du groupe se retenaient pour ne pas rire. C’était beaucoup trop comique.

L’image se figea ensuite, semblant figurer du stop motion. La voix de la personne se faisait toujours entendre, mais l’image ne suivait pas du tout. L’image se figea pour de bon, et la personne parut rester immobile avec un bras en l’air.

La personne se déconnecta alors pour revenir, mais cette fois-ci, on ne voyait plus que le filtre, la personne était apparemment derrière le filtre….Le filtre avait pris sa place…

Suite de la fiction à chapitres En ligne, on perd le fil !

Photo de Andrea Piacquadio sur Pexels.com

« En ligne, on perd le fil » est une fiction comptant plusieurs chapitres ne se suivant pas sur le thème des appels vidéos. 8 autres chapitres décrivant les joies des cours en lignes et autres réunions !

Photo de Anastasia Shuraeva sur Pexels.com

Extrait :

« Ces cours en audio étaient sûrement les cours les plus difficiles qu’il ait eu à faire au cours de sa carrière de professeur. Si on lui avait dit qu’il allait devoir faire ce genre de cours avant que cela arrive, il aurait très certainement ri. Beaucoup ri. Mais maintenant qu’il avait à faire des cours sans voir ni entendre ses élèves car l’application qu’ils utilisaient était comme ça, il riait jaune. […] »

 » Il était impossible d’entendre une phrase en entier. Vive les cours en ligne… […] »

« Ils devaient communiquer avec la messagerie. Mais si le prof ne la regardait pas, comment était-il censé voir les questions ? »