Le destin ce puzzle confinées Mina #7 Le temps

Salut, c’est Mina !
Depuis le début de toute cette situation (je n’ai même plus envie de mentionner la situation dont je parle, je préfère vous laisser deviner. Vous le savez, non ? ), j’ai découvert quelque chose. Et non, ce n’est pas que faire ses devoirs est une très bonne idée, Daisy ! (elle lisait par-dessus mon épaule, je l’ai virée de ma chambre, ça lui apprendra…)

Enfin bref, j’ai découvert quelque chose de tout à fait intéressant, quelque chose que vous avez sûrement découvert par vous même, si vous êtes en télétravail ou tout simplement coincé chez vous, comme la plupart d’entre nous depuis un peu trop longtemps. Non, ce n’est pas qu’on devient fou au bout d’un moment, ça on le sait tous, déjà. Ce n’est pas nouveau. Ce dont je veux vous parler est quelque chose qui ne se remarque pas tout de suite. Il faut un minimum de réflexion pour s’en rendre compte. Et non, il ne faut pas avoir atteint un niveau suffisant de folie pour le savoir ! (Daisy vient encore de rentrer dans ma chambre, elle ne me laisse jamais tranquille !)

Oui, je vais vous dire un jour ce que je voulais vous dire au début, ne vous en faites pas. Je vais juste blâmer Daisy pour l’attente. Je voulais donc parler du temps qui passe. Ne trouvez-vous pas qu’il passe un peu différemment, quand on est enfermé chez soi ? A la fois il passe normalement au moment où on vit la journée, à la fois on ne voit pas le temps passer. J’ai souvent l’impression que deux semaines sont passées extrêmement vite, alors qu’en présentiel, elles auraient paru durer au moins deux mois. En ce moment, on perd aussi un peu la notion du temps. C’est un peu bizarre. Mes week-ends ressemblent à mes semaines, et vice versa. Peut-être est-ce comme ça parce que Daisy prend un malin plaisir à me forcer à faire mes devoirs à tout moment. Elle ne connaît pas le mot « week-end » !
Mina

Publicité