Liste 5 mots : 28

Sourd, Larve, Silhouette, Libération, Partenariat

Pour quelqu’un de sourd, la vie n’était déjà pas facile tous les jours. Il fallait sans cesse s’adapter à un monde qui était plein de bruits, des bruits qui aidaient les personnes qui entendaient à faire beaucoup de choses. A savoir si une voiture arrivait dans la rue, par exemple. C’était aussi utile en intérieur, pour savoir si le chat était à nouveau coincé dans le garage car quelqu’un lui avait fermé la porte au nez. Situation assez rare, mais qui pouvait arriver à tout moment. 

La vie ne lui avait donc pas fait de cadeaux jusqu’ici, mais là, il trouvait qu’elle exagérait. Il était en train de manger dans un restaurant, et il venait de trouver une larve dans son déjeuner. Il avait d’abord été surpris, puis il avait choisi d’en rire. Jusqu’à ce qu’il se rendre compte que cette larve était dans ce qu’il devait manger. Il appela donc le serveur, énervé. Il lui montra l’insecte, faisant de grands gestes pour lui faire comprendre que cette chose n’avait rien à faire là. 

Une silhouette s’approcha alors de la table de l’infortuné. C’était le patron du restaurant. Il venait s’excuser personnellement pour la larve dans l’assiette. Il écouta cet important bonhomme se confondre en excuses pendant au moins cinq minutes, ou du moins il fit mine d’écouter, car il pointa son doigt vers une de ses oreilles en secouant la tête pour faire comprendre au directeur du lieu qu’il était parfaitement inutile de dire tout ça puisqu’il ne l’entendait pas. 

Il n’en voulait pas, de ces excuses. Il attendait juste de pouvoir manger. Il se sentait oppressé par cet homme qui tenait à lui faire une heure d’excuses, il voulait sa libération

Quand le patron du restaurant eut enfin fini de parler dans le vide, il s’en alla, tout penaud, lui promettant (à grands renforts de gestes) de revenir et de lui porter personnellement une assiette parfaitement saine. L’homme sourd soupira. Il espérait que l’assiette viendrait vite. Il avait faim ! Et il ne voulait pas « entendre » des promesses à n’en plus finir sur un partenariat avec un fournisseur célèbre. Il voulait partir le plus vite possible pour pouvoir enfin se mettre en week-end. En tant que critique culinaire, il ne mettrait pas cinq étoiles à ce restaurant, cette année. Les plats étaient un peu trop…particuliers à son goût.

2 commentaires sur “Liste 5 mots : 28

  1. Ca m’est arrivé une fois, un ver dans la salade au restaurant, je ne suis pas sourde donc j’ai bien entendu les excuses mais le patron aussi a bien entendu mes récriminations.
    Bon mois de septembre.

    Aimé par 1 personne

Votre commentaire

Entrez vos coordonnées ci-dessous ou cliquez sur une icône pour vous connecter:

Logo WordPress.com

Vous commentez à l’aide de votre compte WordPress.com. Déconnexion /  Changer )

Photo Google

Vous commentez à l’aide de votre compte Google. Déconnexion /  Changer )

Image Twitter

Vous commentez à l’aide de votre compte Twitter. Déconnexion /  Changer )

Photo Facebook

Vous commentez à l’aide de votre compte Facebook. Déconnexion /  Changer )

Connexion à %s